Baptême en l’église de Møgeltønder, Dimanche 20 mai 2012

Leurs Altesses Royales le Prince Joachim et la Princesse Marie baptiser leur fille le dimanche 20 mai 2012 à 17h00 en l’église de Møgeltønder.

Le baptême est célébré par S.E. Erik Norman Svendsen, ancien évêque, Confesseur royal.

Le baptême est suivi d’une réception privée au château de Schackenborg.


Car j’ai l’assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges,
ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses à
venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni
aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de

Dieu dans le Christ Jésus Notre Seigneur.

Epitre de Saint Paul aux Romains, chapitre 8, 38-39.

La ville de Møgeltønder est aujourd’hui de nouveau à la fête
à l’occasion de ce baptême royal. Beaucoup sont venus ici
pour suivre l’évènement. Des centaines de milliers d’autres
spectateurs dans le pays nous regardent. L’enthousiasme que
nous constatons ici-même à Møgeltønder est sincère et nous
sentons que nous appartenons tous à cette communauté.
Nous ne sommes pas seulement les spectateurs de cette

cérémonie, nous en sommes les acteurs.

La nouvelle princesse de Danemark est privilégiée. Je ne
pense pas seulement au fait qu’elle soit née au sein de la
famille royale ou qu’elle habitera un jour un château. Mais
plutôt au fait qu’elle a trois frères qui seront présents pour
elle, qui vont la protéger et la guider, et peut-être aussi la
choyer. Avant même qu’elle ne connaisse les noms de ses
frères elle sentira la présence du prince Nikolaj, du prince
Felix et du jeune prince Henrik.
La plus jeune de la famille, elle sera l’objet de toutes les attentions
de la part de ses parents et de ses grands-parents, de
ses oncles et de ses tantes, ainsi que des nombreux amis et
relations. Tous feront en sorte qu’elle puisse grandir comme

les autres petites filles, entourée d’amour et de chaleur.

Aujourd’hui vous accompagnez cette enfant à son baptême.
Exprimant ainsi le fait d’appartenir à une même communauté,
ce dont aucun être humain ne peut se passer. Nous
sommes faits pour être avec nos semblables, et nous grandissons
dans un environnement précis lourd de conséquences
pour notre avenir. Les jeunes aujourd’hui veulent souvent
être uniques et ils font tout pour le montrer. En vieillissant
il devient de plus en plus évident que ceux avec qui nous
avons grandi nous ont marqué de leur empreinte. On peut
plus tard dans la vie se révolter contre son éducation mais

on ne peut pas la changer.

De même que chaque individu a sa propre identité, chaque
individu est également lié aux autres : la famille et les amis,
les voisins, les collègues. Nous avons tous notre part de
joies et de peines, de difficultés et de tâches à accomplir. Il
est bon de savoir que nous ne sommes pas seuls avec notre
destin mais avec que nous pouvons le partager avec nos
proches. Cette dimension de notre existence est soulignée
dans le baptême où nous sommes, au sens propre, portés

par ceux qui nous sont le plus proche.

On peut peut-être dire du baptême qu’il est le sacrement
marquant cet esprit de communauté et d’union. L’acte du
baptême est la plus haute manifestation de notre union
avec Dieu. Et Dieu entoure l’enfant baptisé de son amour,
pas seulement aujourd’hui mais pour tous les jours à venir.
Ainsi que le dit Saint Paul dans son épitre, rien ni personne
ne peut nous séparer de l’amour de Dieu dans le Christ Jésus
Christ notre Seigneur. Nous sommes inséparables. Car
l’amour de Dieu est plus grand et plus fort que tout, plus
grand même que le péché ou la mort. Le baptême est un

privilège que Dieu nous octroie.

C’est Jésus Lui-même qui nous a ordonné le baptême au
Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Le baptême n’est
pas notre invention mais un présent de Notre Seigneur,
Jésus-Christ, notre Sauveur. Un présent pour la vie. Pour
notre joie quotidienne, pour nous réconforter et nous soutenir
dans les moments difficiles. Le baptême nous confirme
que la vie dépasse nos actions et notre entendement. Nous
n’appartenons pas seulement à une famille ou à un pays,
nous faisons partie du royaume éternel de Dieu. Une double
appartenance qui nous confère une double identité. En tant
qu’être humain nous sommes liés au péché et à la mort, mais
Dieu nous donne son amour dans la vie et dans la mort.
Nous appartenons à notre famille mais Jésus est notre Frère

et Dieu notre Père.

Par le baptême la jeune princesse devient aussi membre de
l’Eglise danoise. C’est un privilège que d’appartenir à un
peuple et à une église si intimement liés entre eux depuis des
siècles. Cela a contribué à assurer la cohésion et l’entente de
notre peuple. Naturellement on peut être danois sans être
baptisé, c’est aujourd’hui le cas de 30 % des nouveaux-nés.
Mais cela ne rend pas le baptême moins important. Avoir
ses racines dans un peuple et une foi nous guide dans la vie,
cela rend possible la rencontre avec ceux qui appartiennent
à une autre religion en donnant tout son sens à cette rencontre.
Seul celui pour qui la foi est comme le pouls de la
vie peut comprendre que d’autres éprouvent la même chose.

Mais le christianisme n’est pas un privilège uniquement
pour nous Danois. Il appartient à tous les peuples et à tous
les âges de l’histoire. Par le baptême nous sommes ensemble
avec ceux qui ont reçu ce sacrement et avec Jésus-Christ
dont la parole est entendue jusqu’au bout du monde comme
une source de foi, d’espoir et d’amour. Aujourd’hui comme
avant.

Amen

LE BAPTÊ ME

Louange et prière

Loué soit Dieu, Père de notre Seigneur, Jésus-Christ, qui,
dans sa grande miséricorde, nous a fait naître de nouveau à
une espérance vivante par la résurrection des morts de Jésus-

Christ.

Prions ensemble!
Nous te remercions, Père céleste, de nous avoir donné le
baptême sacré par ton Fils unique.
Le baptême qui fait de nous tes enfants, nous donne l’Esprit-

Saint, la rémission des péchés et la vie éternelle.

Nous te demandons:
Accueille dans ta grâce cet enfant que nous portons devant ta
face. Intègre-le dans ton Eglise, et garde-le dans ta communauté
maintenant et pour toujours!

Amen.

Lec ture de la Parole
Ainsi parle notre Seigneur Jésus-Christ:
Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.
Allez-donc, enseignez toutes les nations, en les baptisant au
nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et en leur apprenant
à garder tout ce que je vous ai commandé. Et voici que je suis

avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde!

L’évangéliste Marc écrit:
«On Lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais
les disciples reprirent ceux qui les amenèrent. Jésus, voyant
cela, fut indigné, et leur dit: ‘Laissez venir à moi les petits
enfants et ne les en empêchez pas; car le Royaume de Dieu
est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité,
quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un
petit enfant, n’y entrera pas.’ Puis Il les prit dans ses bras, et

les bénit, en leur imposant les mains.»

Ainsi aidons maintenant cet enfant à recevoir Sa bénédiction

en le baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Signe de la croix
Reçois le signe de la sainte croix devant ton visage et devant
ta poitrine en témoignage de ton appartenance à Jésus-

Christ, notre Seigneur crucifié.

Quel est le nom de l’enfant? - N.

Confession de foi
N. - Renonces-tu au Diable, à toutes ses oeuvres et à tout
son être? - Oui!
Crois-tu en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de

la terre? - Oui!

Crois-tu en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui
a été conçu du Saint-Esprit et qui est né de la vierge Marie,
qui a souffert sous Ponce Pilate, qui a été crucifié, qui est
mort, qui a été enseveli, qui est descendu aux enfers, le troisième
jour ressuscité des morts et monté au ciel où il siège à
la droite de Dieu, et qui viendra de là pour juger les vivants

et les morts? - Oui!

Crois-tu en l’Esprit-Saint, la Sainte Eglise universelle, la communion
des saints, la rémission des péchés, la résurrection de
la chair et la vie éternelle? - Oui!


Veux-tu être baptisé conformément à cette foi? - Oui!

Acte du bap tême
N., je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
Amen.

Le Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ
qui maintenant t’a fait renaître par l’eau et le Saint-Esprit et
qui t’a assuré de la rémission des péchés, qu’il te fortifie dans
sa grâce pour la vie éternelle! Qu’il garde ton départ et ton
arrivée dès maintenant et à jamais! Amen.

Notre Père
Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié, que
ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme
au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.Pardonne-
nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à
ceux qui nous ont offensés, ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la
gloire aux siècles des siècles. Amen.

Que la paix soit avec toi!

L’adresse des parrains
Vous les parents et les parrains de cet enfant, vous êtes maintenant
témoins qu’il a été baptisé au nom du Père et du Fils et
du Saint-Esprit. Vous les parents devez éduquer votre enfant
dans la foi chrétienne et prier pour qu’il demeure en Christ
comme maintenant il a été enté en Lui. Et s’il arrive que
les parents meurent avant la maturité de l’enfant vous devez,
vous les parrains, dans la mesure de vos possibilités, veiller à
son éducation chrétienne.

Que la paix soit avec vous!

Accept af cookies

Ifølge lovgivningen skal der oplyses om brugen af cookies. Kongehuset benytter cookies for at sikre, at hjemmesiden virker korrekt samt i forbindelse med statistik.

Cookies fra hjemmesiden kan altid slettes igen.

Læs mere om cookies